Jardins de bord de mer (9 février 2014)

Par Jean Michel YANNIC

Un jardin de bord de mer doit tenir compte des conditions climatiques de sa situation, vent parfois violent, embruns, pluviométrie et d’un sol plus ou moins riche et drainant. Il n’y a pas que des inconvénients, les températures hivernales y sont aussi plus modérées grâce à la proximité de la mer. C’est un espace de contraste et de contraintes.batz, armeria maritime face à Roscoff

L’examen du cordon littoral montre bien la richesse de la végétation sérieusement affectée par les vents et air salin. Il faudra donc en tenir compte en se protégeant des vents dominants en créant des barrières de protection respectueuses de l’environnement ; haies végétales ou des murs afin d’assurer un développement naturel des végétaux choisis.

Voici quelques essences adaptées en zone proche du rivage : Atriplex halimus, Eleagnus x ebbengei, x reflexa ou angustifolia, Euonymus japonicus, Hippophae vulgare, les Olearia virgata, solandri, traversi, macrodonta, x haasti sans oublier le rosier pimpinellifolia ou le Muehlenbeckia. Nous pouvons compléter cette liste par le Phormium tenax, la Griseline, l’Arundo, les Tamaris sinensis, parviflora, gallica ou pentandra enfin les houx européens.batz proche rivage

Les sites de bords comme la presqu’île de Quiberon ont de magnifiques forêts de conifères subissant les vents violents et leur conférant cette forme tourmentée appelée l’aéromorphisme. Voici quelques conifères adaptés au bord de mer : Pinus contorta var latifolian pinus nigra, Pinus pinaster, pinus Thumbergii, Cupressocyparis leyllandii et Cupressus macrocarpa.

Une fois le jardin protégé des embruns la palette de végétaux est plus importante, ainsi il est possible de l’agrémenter avec ; des Escalonnias, Arbustus unedo ou arbousier et sa belle fructification rouge, le Budleja davidii arbres aux papillons, Cheiranthus cheiri plus connu sous le nom de giroflée, Corokia virgata et sa floraison jaune et ses fruits rouges, Coronilla glauca et sa floraison jaune spectaculaire de trois mois, Drymis, Sambucus nigra au feuillage presque noir et sa floraison blanche, les pittospores aux feuillages plus ou moins grands dans un grand choix de couleur, le pittosporum tobira, le Convolvulus, le Teucrium fruticans, etc, .

On ne pouvait pas en finir là sans le magnifique reportage sur des jardins célèbres de bord de mer

TREBAH Gardens en Cornouailles Britannique, un dépaysement total dans ce jardin installé dans le creux d’un vallon et protégé par un rideau protecteur qui lui donne une intimité des plus délicieuses. Ce jardin enchanteur débuté en 1840 s’étend sur 12 ha posséde les plus importantes collections de plantes en Cornouailles.

Les jardins de KERDALLO à TREDARZEC (22) Les jardins de Kerdalo sont nés en 1965 de l'imagination jardinière et du talent artistique de Peter Wolkonsky, il appartient aujourd’hui à sa fille Isabelle VAUGHAN. Nous l’avons visité à toutes les saisons pour mieux apprécier sa structure, sa richesse végétale et son architecture. Arbres remarquables ;Tilia henryana, Podocarpus salignus, Taiwania crytomerioides, Arbutus x andrachnoides, Magnolia sprengeri "Diva" etc...

Un jardin public à AUDIERNE

Des paysages observés à HOUAT, luxuriants pour la côte sous le vent et steppiques mais pourvus d’une végétation très riche pour la côte exposée aux vents dominants.

Le Parc de Saleccia prés de l’Ile Rousse en Corse, 7ha de plantes méditerranéennes mais aussi de nouvelle zélande, Australie.

Le jardin Georges DELASELLE sur l’île de BATZ face à Roscoff.

Yannick DERRIEN