Le jardin en hiver (Le 22 Octobre 2016) par Janet Dickinson

Helleborus 3.PNG

Chaque saison a ses avantages et ses inconvénients et l’hiver, plus que les autres, exige de savoir regarder. Que voit-on le mieux en hiver dans un jardin ? Sa structure, c’est-à-dire son squelette, mais on peut admirer aussi beaucoup d’autres choses.

  1. La structure

Celle -ci est composée des éléments suivants :

-          Arbres et arbustes persistants, notamment les haies taillées (buis, ifs, eleagnus, etc.) et les conifères de petite taille, qui sont plus visibles que durant les autres saisons,

-          Arbres et arbustes caducs, dont on ne voit que les branches dénudées,

-          Statues et tous autres objets d’ornement, y compris les personnages, animaux ou cloches en terre cuite destinées à blanchir les rhubarbes, si communes en Angleterre,

-          Murets, pergolas, barrières, écrans décoratifs, qui contribuent à ce que le jardin ne soit pas découvert d’un seul coup d’œil, mais, au contraire, puisse réserver des surprises au visiteur.

  1. Les écorces

Stewartia pseudocamellia 2.PNG

De nombreux arbres ou arbustes possèdent des écorces magnifiques, qui agrémentent le jardin :

-          Les érables, notamment acer griseum et acer conspicuum « Phoenix »,

-          Les prunus, bouleaux, cryptomères (cèdres du Japon), arbousiers, eucalyptus, stewartia, cyprès bleu (cupressus arizonica).

  1. Les tiges

Cornus Midwinter Fire.PNG

Tous les cornouillers offrent des couleurs vives, jaunes ou rouges, à condition d’être rabattus à 10 cm du sol au printemps. Citons, en particulier, cornus alba sibirica (rouge) et cornus sanguinea « Midwinter Fire » (rouge). Il convient de mentionner aussi les saules tortueux (coryllus avellana), les ronces blanches de rubus cockburnianus et les bambous noirs de phyllostrachys nigra.

  1. Les fleurs

L’hiver est la saison de nombreuses floraisons : héllébore, perce-neige, bruyère, jasmin d’hiver (jasminum nudiflorum), iris d’Algérie (iris unguicularis), cornouiller mâle (cornus mas), laurier-tin, cyclamen, camélia ou encore rhododendron « Christmas Cheer ».

  1. Les parfums

Bien connus sont les parfums du mahonia « Charity », la variété la plus commune du mahonia. Mais, il y a aussi ceux de chimonanthus praecox, d’azara microphylla, un arbuste persistant qui vit à l’ombre, des viornes telles que viburnum bodnantense « Dawn », du sarcococca confusa, de l’hamamélis intermedia, de daphne mezereum (ou bois gentil ou bois joli), d’abeliophyllum distichum et d’une clématite nommée clematis cirrhosa var. balearica.

  1. Les feuilles

On peut admirer en hiver les feuilles découpées du fatsia japonica (souvent appelé aralia) et celles des houx, des phormiums, des conifères bleus ou dorés et du lierre.

  1. Les fruits

De nombreux fruits, rouges ou dorés, peuvent égayer le jardin, notamment ceux des houx (ilex verticillata), des nombreuses variétés de malus, du pyracantha, du genévrier (juniperis communis) et du nandina domestica (bambou sacré).

Enfin, l’hiver est aussi propice aux travaux de nettoyage qui visent à préparer le retour du printemps, tels que la suppression des branches mortes ou malades des arbres caducs et le retournement de la terre des plates-bandes dénudées.

 

Bertrand LEROY

                                                                                     ****