Un jardin productif toute l'année (le 9 Avril 2017) par Luc BIENVENU -Jardin de ROCAMBOLE


 

 rocambole1                                            

Luc Bienvenu a été producteur Bio pendant 30 ans. Puis il se recentre sur le jardinage.

Des formations ont lieux chez lui, et il crée des jardins partagés autour de Rennes.

Son jardin, le jardin de Rocambole,  se visite depuis 5ans.

Un jardin productif toute l'année 450 m2 de potager chez lui pour nourrir 2 familles.

Il y a 80 espèces de légumes dans le jardin.

L'organisation des cultures est importante, ainsi que la rotation d'une année sur l'autre et l'anticipation (80% : préparation, anticipation et 20% : semis, entretien, récolte)

  • Ne pas laisser les parcelles inoccupées après une récolte, sinon couvrir la parcelle (paillage ou engrais vert).

            ex: après les pommes de terre on mettra fenouil, mâches semées en 1 ou 2 fois,   chicorées variées, épinards.

  • Les cultures commencent en Février : oignons, petits pois, salades, fèves, navets, épinards.
  • Créer des micros climats favorables au printemps avec des petits tunnels très efficaces pour les cultures précoces.
  • Largeur des parcelles : limiter à 1.20 m pour permettre l'accessibilité de chaque côté afin d' éviter le piétinement.
  • Un outil très pratique pour tracer les sillons "le sillonneur".

Le désherbage se fait avant de voir les mauvaises herbes ce qui évite trop de travail et de fatigue: biner et sarcler.

Le binage par aération de la terre, apporte de l'azote aux plantes.

Pour ce travail la binette et la sarclette.

Aération et décompactage du sol :

  • en surface utilisation du croc,
  • en profondeur la fourche bêche utilisée en mode grelinette.

Paillage : toujours en couche épaisse.

  • Feuilles mortes qui ne se décomposent pas trop vite (chênes, châtaigniers, éviter les aiguilles de pin et le laurier palme).
  • Le terreau de feuilles trop décomposé à perdu toutes ses propriétés.
  • Paille ou foin.
  • En cas d'utilisation de compost ou de fumier le disposer sous le paillage.
  • Préférer le compost peu décomposé.

Exemple de paillage :

Après une culture de tomates, sans les déraciner, rabattre les plants au ras du sol, ajouter un paillage épais.

Au printemps on enlève le paillage pour que la terre se réchauffe.

On peut aussi écarter le paillage et planter (ex:poireaux).

Toutefois le paillage favorise les mulots, les campagnols, les limaces.

rocambole3

 

Arrosage :

On arrose souvent trop, ce qui provoque des problèmes sanitaires et la fonte des semis.

Arroser avant un semis, tracer le sillon puis arroser, semer et recouvrir de terreau.

Arroser quand les plantes commencent à former leurs fruits (arrosage de grossissement).

Le cul noir des tomates est dû à un arrosage irrégulier.

Tunnel :

Avant d'acheter un tunnel réfléchir :

1) son volume (facile à gérer (gestion thermique).

2) aération

3) luminosité

4) prix

rocambole2

Elisabeth Rosso