Les bases du jardinage (24 février 2018) par Henri Dagorn

jardin 7

 

Professeur retraité chef d'exploitation du Lycée de Kerplouz

Sujet traité : Les bases du jardinage :
- L'environnement
- La terre
- Les saisons

 

1) L'environnement :

Le jardinier protège son jardin contre les aléas climatiques, maîtrise l'eau et veille sur la biodiversité pour mieux lutter contre les maladies et les parasites.

2) La terre :

Faire analyser son sol permet d'apporter le juste amendement.
Une terre dont la structure (minéraux-humus) est mal équilibrée et dont les éléments nutritifs (azote, phosphore, potasse = N.K.P.) sont mal dosés ne peut nourrir correctement les végétaux.
Importance de la vie souterraine avec la mycorhisation (développement des champignons du sol).
Attention à l'excès de cuivre qui détruit ces champignons !.

Le PH (potentiel hydraulique) doit tendre vers la neutralité : 7.
Pour corriger l'acidité des terres bretonnes (PH = 4.5/6.5) utiliser de lithotame ou du Merl des Glénans.

Fertiliser le sol breton avec des engrais organiques type NKP = 17.0.17 ou 9.0.12, car le sol contient déjà du phosphore.
Bien lire les étiquettes :
L'azote ammoniacale est disponible immédiatement.
L'azote nitrité demande du temps.

3 ) Les saisons :

L'hiver : On anticipe (rotation), on planifie on a répandu les engrais organiques (compost) et on a paillé.
On arrose abondamment dans les serres.

Le printemps : On aère la terre, on fertilise, on prépare les semis en privilégiant les graines Bio (Kokopeli ou la Ferme de Ste Marthe).

L'été : On éclaircit, on arrose, on évite de laisser les vieux plants plein d'oïdium sur place. On renouvelle.

L'automne : On nettoie, on enfouit. On peut semer de la Phacélie qui pousse vite et apporte de l'engrais vert.

CONCLUSION : Ce que l'on retiendra surtout de cette conférence c'est l'importance de l'observation et de la mesure.
Veiller à l'EQUILIBRE des composants de notre jardin pour en assurer le bel épanouissement.

Danièle GAY