Visite de jardins dans le Cotentin (2 et 3 Mai 2015)

CotFS1

Visites de jardins dans la Manche et plus précisément dans le Coutançais le week-end des 2 et 3 mai 2015.

La météo peu favorable n’a pas découragé notre groupe de Bretons qui en a vu d’autres.

Le Cotentin présente une grande richesse de jardins, tous menés par des passionnés qui même ne l’étant pas au départ, le sont devenus depuis. Notre choix pour ce WE de début Mai, est basé sur les feuillages et floraison de mi printemps, la nature se met en place pour livrer son maximum de fleurs à la fin du mois. D’autre part nos visites se feront dans un rayon de 20Km autour de Coutances.

Nous commençons sous une pluie légère et mouillante par un jardin de 1Ha à proximité du centre de la ville, « le jardin FLORE ET SENS »

Cot F&S.3   Copie

 

Cot F&S.4   Copie

Classé jardin remarquable et lauréat du prix Bonpland, un nom très évocateur de parfum et de sensation, pari tenu pour ce couple qui a acquis ce terrain en 1990 et après moult travaux a transformé ce vallon traversé d’un ruisseau en havre de verdure et refuge d’une faune sauvage importante. Les collections végétales, arbres, arbustes lianes sont associées avec bonheur. Nous parlions de parfum, nous ne serons pas déçus malgré la pluie nous accompagnant, le premier, dés l’entrée, celui du Viburnum plicatum mariesi et bien d’autres. Parmi les arbres de 25 ans, donc déjà de belles tailles, chênes rares, hêtres, l’arbre de feu Ambotrium coccineum, le Styrax japonicus ou arbre aux clochettes d’argent, parfumé en floraison totale, les magnolias, le Magnolia acuminata ’blue opale’ bleu et rare, Magnolia ‘yellow bird’ jaune et tout aussi rare, l’arbre à mouchoir Davidia involucrata en fleur, les Acer japonica assurent de leur feuillage de printemps remarquable une lumière et une légèreté à l’ensemble en particulier Acer conspiccum ‘red flamingo’. Les visiteurs de fin du mois assisteront à la floraison des centaines de rosiers et des plantes vivaces disposés le long des prairies. Merci aux propriétaires nous ayant accueilli dans ces conditions.

Cot F&S.6   Copie

Nous avons profité de la salle de restauration chaleureuse du centre d’accueil paroissien pour notre pique nique. C’est très appréciable de manger au sec.

A deux pas de notre hébergement, la deuxième visite de la journée avec un guide, le JARDIN PUBLIC de COUTANCES. Cédé à la ville en 1853 par son propriétaire JJ Quesnel de la Morinière, il fut déclaré jardin public de France par Napoléon III.

Cot pub.1

 

Cot pub.4

Ancienne propriété privée rattachée à un hôtel particulier, lui aussi offert à la ville pour devenir un musée. Cet ensemble historique perpétue par obligation et chaque année sous peine de se voir retirer le titre de jardin public, un thème imposé de mosaïculture dont le sujet 2015 n’avait pas encore était dévoilé. A part ses massifs de fleurs imposants, ce jardin en terrasse de 2Ha est de type à la Française à proximité du bâtiment et à l’anglaise vers la dernière terrasse. De belles perspectives et des arbres ancestraux occupent ce beau parc.

Nous finirons la journée en rencontrant les membres très actifs de fleurs et jardins du Coutançais, Société d’horticulture locale exerçant depuis 1857. Nous avons discuté et pris quelques idées pour l’organisation de la bourse d’échange qui s’appelle chez eux Bourse aux plantules, un modèle du genre en organisation et identification des plants.

Dimanche, amélioration de la météo pour la visite du jardin de La GUESNONIERE.

Cot gues.4   Copie

Réparti sur 1ha, la moitié est en cours d’aménagement autour d’un étang alimenté par une source. L’autre moitié est une ancienne carrière richement plantée d’érables japonais tous plus beaux les uns que les autres, cela doit être une féérie à l’automne, mais les feuillages de printemps sont aussi remarquables. 130 espèces d’Acer sont plantées depuis 2003 autour de l’âme de ce jardin, un noyer semé par le propriétaire en 1976.

Cot gues.1   Copie

Il n’y a pas que des érables, il y a aussi des rhodos ; R.’Lindley’,blanc pur et très parfumé, R. loderi ’venus’ parfumé et aux bouton floraux rouges passant au blanc, sublime. Des cornus, des cryptomerias, des hydrangeas, des camellias et des bambous au développement limité par des tranchées. Depuis le haut de la carrière, nous admirons la canopée ballotée par le vent et apercevons dans une trouée le pont rouge du jardin japonais qui nous invite à y aller flâner.

Cot gues.3   Copie

Michel LEFORESTIER s’est inspiré du Sakuteiki , LE livre de conception du jardin japonais. Il remonte à l'époque de Heian du Japon, probablement à partir de la seconde moitié du XIe siècle[1], ce qui en fait le plus ancien ouvrage connu qui traite de la conception esthétique des jardins. Nous comprenons ainsi sa philosophie et aussi la qualité de l’ensemble de cette réalisation. Merci à ses filles qui nous avaient préparé de délicieuses petites madeleines.

L’après midi, nous abandonnons cirés et parapluies pour visiter le jardin du « Haut Dy » à Créances, en bord de mer.

Cot htdy.1   Copie

Jardin remarquable et Prix Bonpland 2014. Sur 1ha de terrain, agrémenté d’un bâtiment du XVII, les chaleureux propriétaires nous guident au long des grandes allées sinueuses bordées de massif de rosiers, de vivaces et d’arbustes qui attendent quelques degrés pour voir exploser leurs floraisons bloquées par les températures fraiches pour la saison. Un verger planté de plusieurs variétés d’arbres fruitiers prolonge le jardin d’agrément. Le verger est planté autour d’un pommier de 200 ans en basse tige avec une ramure imposante et vigoureuse qui produit des pommes à cidre.

Cot htdy.3   Copie

La prairie est seulement tondue sur les axes de passages afin de favoriser l’activité des insectes. Perpendiculairement et sur 5000m², se trouve l’étang artificiel et une zone boisée ou sillonnent des allées juste tondues bordées de vivaces et annuelles de sous bois dans une ambiance de fraîcheur bien agréable. Quelques arbres que nous avons remarqué particulièrement : le Prunus incisa ‘Kojo no mai’, le rosier ‘Artiste’ à la floraison continue de Mai à Octobre, le Cornus alternifolia argentea plus intéressant que C. controversa variegata, le Viburnum ‘Chippewa’parfait, enfin, des pulmonaires pour la mi-ombre : Pulmonaria ’Majesty’ au feuillage argent et Pulmonaria ‘Sissinghurst white’ en fleur (blanche) depuis février.

Cot htdy.5   Copie

 

Cot htdy.6

Nous achevons ainsi notre séjour Normand, avec de beaux souvenirs.

Yannick DERRIEN.