Voyage dans le Périgord noir (25 Mai au 1er Juin 2015)

 

 sarlat380

J1. VANNES / JARDIN DE POMONE / PERIGORD

Départ de Vannes en autocar en direction du Périgord.

Arrêt en cours de route à St Denis du Pin (Charente-Maritime) pour le pique-nique tiré du sac.

Puis, visite guidée du Jardin de Pomone (label Jardin Remarquable). Nous retrouvons Catherine Girault et Jean-Yves Maisonneuve, conférenciers à deux reprises de la S.H.P.A., dans le jardin qu'ils ont conçu et créé ensemble 

 pomone141   pomone145

 

 pomone151   pomone152

 

A travers un parcours initiatique des arbres symboles : figuier, olivier, pommier(Adam et Eve cachaient leur nudité avec des  feuilles de figuier et pas de vigne) mêlé de massifs colorés de vivaces et de graminées, de fontaines et de pergolas, ils nous invitent à découvrir l'ensemble des fruits comestibles des climats tempérés et méditerranéens en posant un regard nouveau sur ces trésors de la nature. Etape agréable sur la longue route.

J2. LA ROQUE-GAGEAC / JARDINS DE MARQUEYSSAC

Départ vers La Roque-Gageac, visite du Jardin Exotique.

rocageac173

Le microclimat tropical de La Roque-Gageac permet à des essences exotiques telles que bananiers, palmiers, cactus et néfliers du Japon de foisonner dans les ruelles. Puis, promenade en gabare. Tels les gabariers d’autrefois, nous descendons la Dordogne pour découvrir cinq des plus beaux châteaux de la vallée, ainsi que la faune de la rivière et des berges.

Premier repas gastronomique périgourdin ! excellent et très copieux

L’après-midi, visite des Jardins suspendus de Marqueyssac . autour d’une demeure du XVII

marqueyssac192   marqueyssac197

 

marqueyssac198   marqueyssac208

Les jardins romantiques et pittoresques de Marqueyssac offrent plus de 6 kilomètres de promenades ombragées sur 22Ha dans un dédale de 150 000 buis centenaires taillés à la main avec une fantaisie pleine de mouvement, aux dépens de la symétrie et de la régularité. Les buis sont taillés deux fois/an, fin mai et octobre, nous avons donc le plaisir d’assister à cette phase de travail essentielle. Une main fixe assure la position sur le buis, la deuxième exerce le mouvement de cisaillage. 3000 heures sont nécessaires pour effectuer les tailles ! Tout le monde connaît les moutonnements de buis de Marqueyssac mais c’est plus beau et magique en vrai.

J3. JARDINS DU MANOIR D’EYRIGNAC / LASCAUX II

Départ pour les jardins du manoir d’Eyrignac à Salignac-Eyvigues.

erignac225   erignac227   erignac241

 

erignac252   erignac255

Découverte guidée des jardins avec le chef jardinier Laurent. Nous découvrons entre autres l’entretien, la taille des végétaux (ifs 2/an et charmes 1/mois de mai à octobre) effectuée à la main et au cordeau, le travail de finition des gazons, les bordures sont passées à la cisaille deux fois par mois… Visite de la pépinière et découverte des dernières créations : le jardin potager, le jardin fleuriste et les prairies fleuries ainsi que le jardin des Sources.

L’après-midi, route vers Montignac pour la découverte guidée de Lascaux II, fac-similé de la célèbre grotte préhistorique. Cette véritable prouesse technologique permet de transmettre aux hommes d’aujourd’hui des messages vieux de 17000 ans et de restituer à l’humanité une partie de l’héritage commun devenu inaccessible.

J4. BAMBOUS DE PLANBUISSON / FERME TRUFFIERE / ECOMUSEE DE LA NOIX

Départ vers Le Buisson-de-Cadouin pour la découverte des Bambous de Planbuisson.

planbuis274   planbuis288

 

planbuis265   planbuis275

Ce jardin botanique de charme présente une collection unique en Europe de 180 espèces de bambous et 200 espèces d'autres graminées, mise en situation dans un jardin de 1,5 hectare ainsi que des arbres et arbustes rares, vivaces, annuelles, plantes sauvages et médicinales. Accompagnés par Olivier Planchais son propriétaire, nous déambulons dans les allées sinueuses et ombragées organisées antre les 180 variétés de bambous, tantôt géants, tantôt nains, jaunes, verts, ou noirs, les lignes restent verticales sans qu’ils se mélangent sans films anti-rhizomes. Comment maitriser les bambous ? Tenir les bambous à l’œil, sinon ! ne pas couper les turions émergeants en périphérie, attendre que les chaumes atteignent leur hauteur max, que les branches se développent et sortent leur feuillage, seulement à ce moment couper le chaume à sa base. L’énergie immense qu’a fournie le pédoncule pour la pousse du chaume n’est pas récompensée en retour des amidons aliments redescendant du feuillage et de sa photo synthèse. Mis à la diète, son développement est ralenti ! Faire un « reset » en coupant les chaumes au centre.

Poursuite vers la ferme truffière de Péchalifour Déjeuner à la ferme. Puis, découverte des truffières. L'objectif des visites est simple : tout visiteur devrait être capable au terme de la visite de trouver une truffe en pleine nature ! Mais pour cela, il faut d'abord pouvoir comprendre.

truff295   truff305

 

truff303   truff292

L’intarissable Edouard accompagne les visiteurs pour leur conter l'histoire de la truffe, sa culture et ses exigences. Tuber melanosporum, truffe noire du Périgord; peau noire et chair noire, 1000€/kg Tuber Aestivum, truffe d’été; peau noire et chair blanche, 150€/kg. La Tuber Brumale; peau brune noire et chair grise à 300€/kg. Le Must, la truffe blanche Tuber Magnatum ; peau blanche et chair blanche, 4000 à 12000€/kg. Citons aussi la truffe chinoise tuber Indicum en conserve à éviter. Après un délicieux déjeuner préparé devant nos yeux par Carole : brouillade aux truffes, pâtes aux truffes, fromages et dessert truffé, le chien Farah nous emmène à la récolte des tuber Aestivum. Où, combien, la suite est un secret.

Continuation vers Castelnaud-la-Chapelle pour la visite de l’écomusée de la Noix. Première découverte dans l’atelier ou les cerneaux sont broyés, écrasés à la meule puis pressés pour obtenir un liquide doré, l’huile de noix. Puis, à travers un film d'une vingtaine de minutes qui traite 5 thèmes différents : la récolte, l'énoisage, la fabrication de l'huile, l'arrachage de l'arbre et la fabrication de sculpture en bois de noyer. Dans 2 autres salles, nous découvrons la floraison particulière du noyer les différentes variétés et la partie musée. Tout le monde en sortira avec huile, noix et autres informations comme : la noix favorise la connexion des cellules du cerveau……. pour les moins de 12 ans et nous alors ! Riche en anti cholestérol et en vitamine E, bon on va s’en contenter.

J5. JARDINS DE CADIOT / GROTTES DE LACAVE

Départ pour Carlux et les Jardins de Cadiot.

cadiot320   cadiot362bis       

 

cadiot319   cadiot330

Ils sont l'œuvre d'Anne-Marie et Bernard Decottignies. Ils se composent de 11 jardins par thème : potager, verger, pivoineraie, labyrinthe, roseraie, poésie, Anglais, sauvage chambre du Sphinx, Toscan et les patios, sur deux hectares dans un vallon et ses collines. Trois terrasses de 300 mètres de long accueillent plus de 1500 variétés en floraison continuelle, dont les collections de roses anciennes, graminées, hydrangeas, hémérocalles, sauges, monardes, pavots d'orient, pivoines, érables du japon, etc. Des sculptures jalonnent ce parcours et en font un site culturel unique.

L’après-midi, route vers les grottes de Lacave. Situées au milieu du Parc régional des Causses du Quercy, les Grottes de Lacave se visitent depuis plus d'un siècle. L'accès de la grotte se fait en petit train. La grotte peut être représentée sous la forme d'un fer à cheval avec 2 parties bien distinctes. Le circuit fait 1,6km et vous permet de découvrir une faune et une flore minérale invraisemblable. Découverte de la Tarasque (monstre de légende), une salle de plus de 60 mètres de haut, des lacs souterrains, la ville engloutie et la fameuse salle des lumières noires.

J6. SARLAT LA CANEDA / JARDIN DU CLOS DES SOURCES

Départ pour Sarlat et visite guidée de la ville découverte de la cité médiévale le jour de marché.

sarlat378   sarlat380 

L’après-midi, route vers le jardin du Clos des Sources à Vitrac.

sources387   sources398

 

sources410   sources393

Dans un amphithéâtre de verdure, au milieu de la forêt, découverte du jardin de Monique Jourdan dont le fil conducteur est l’eau, avec une succession de jardins à ambiances différentes : le chemin creux, la plate-bande de graminées, l'allée de feuillages, le jardin des anges, le jardin de roses, et le jardin méditerranéen, les bassins, les cascades. Une multitude de plantes (près de 3000) rares ou plus connues le composent. Nous finissons dans la pépinière en fin d’activité afin de remplir les coffres du car par des plantes coups de cœur.

.

J7. JARDIN DE L’ALBAREDE / FERME AUBERGE / JARDIN DE LA DAILLE

Départ vers le Jardin de l’Albarède à St Cybranet. L’aventure a débuté en 1990, dans la partie qui est actuellement le potager, quand Serge et Brigitte Lapouge s'employèrent à redonner vie à une terre quasi stérile. Pari audacieux d'acclimater des plantes dans des conditions extrêmes. Le terrain très sec, pauvre, caillouteux et calcaire n'incitait pas au rêve… Hivers rigoureux -17°C, étés chauds +40°C et secs, toutes les conditions étaient réunies pour faire fuir un paysagiste. Et pourtant…

albarede42   albarede411

 

albarede424   albarede432

Brigitte Lapouge-Déjean publie régulièrement des articles dans la revue "Les 4 saisons du jardin bio" et est l'auteur de nombreux ouvrages sur le jardin au naturel. Elle nous fera partager ses bonnes pratiques. Le potager est un modèle du genre pour les associations de plantes l’air et l’énergie circulent et rendent son atmosphère paisible et reposante. La promenade se termine par la dédicace des nombreux ouvrages acquis par les participants.

En fin de matinée, route vers Montalieu Haut pour le déjeuner dans la ferme auberge. Puis, découverte en compagnie du propriétaire des orchidées sauvages de la ferme auberge.

Après un déjeuner copieux, route vers Florimont-Gaumier et le Jardin de la Daille.

daille471   daille472

 

daille490

Créé en 1975 par un couple charmant d’Anglais, celui-ci est donc un jardin à l’anglaise de 1Ha autour de bâtiments restaurés de toute beauté. Composé de "mixed borders" dans le style d’un jardin de cottage en pente. Ce jardin rassemble de nombreuses plantes remarquables. Les prairies fleuries attirent une multitude de papillons et d’insectes pollinisateurs. Les propriétaires nous invitent à découvrir le paysage panoramique, les 12 Ha qui nous entourent sont aussi à eux et à apprécier le grande calme et la nature qui l'entourent.

J8. Retour : PERIGORD / VANNES avec plein de souvenirs et la qualité de l’accueil des périgourdins, la richesse de la restauration (+3kg) un paysage et patrimoine bâti remarquables. Merci aux membres de la SHPV qui ont organisé ce beau voyage.

Yannick DERRIEN