Visites de jardins à Belle ile en mer (18 et 19 Juin 2016)

eden002

Visite des jardins et parcs de Belle Ile en mer

Mi juin, la belle saison des jardins nous invite à visiter une île à proximité de chez nous, BELLE ILE EN MER

Le jardin botanique La LAURISYLVE à Port Guen

Guillaume JEGO et Yves BRIEN

laurisylve001

La Laurisylve est un type de forêt subtropicale humide que l’on retrouve sur plusieurs des îles Canaries, des Açores et principalement de Madère. La forêt prend ses racines dans des sols profonds et bien arrosés sur les pentes septentrionales qui reçoivent environ 1mètre d’eau par an. De 300 à 1200 m d’altitude, les températures moyennes sont de 15 à 20°C, comme vous l’avez compris proches de celles relevées à Belle Ile .

L’esprit aventureux et collectionneur de son créateur, Yves BRIEN, l’a conduit il y a une vingtaine d’année à la découverte de cette flore fascinante par sa diversité et ses possibilités d’adaptation aux aléas climatiques des Iles. Le jardin est installé dans un vallon exposé au sud, un bois le protège un peu des vents d’ouest. La terre est celle d’une lande, aride sur les bosses et plus riche dans les creux.

laurisylve 004

On retrouve donc dans ce jardin botanique de Belle Ile, des plantes des Canaries, de Madère et aussi d’Afrique du sud, Amérique du sud, de Chine donc des quatre coins du monde aux climats identiques. Ces plantes se distinguent par leurs parfums : myrthes, eucalyptus, les sauges dont la salvia africana lutea, par leurs formes, la patte de kangourou ou Anigosanthos (connue en plante d’intérieur), l’Echinops hedgeï ( chardon en dentelles), melianthus. Les fougères arbustives (Diksonia antartica), woodwardia radicans. Un beau bouquet de prêle restio (Elegia capensis), des bambous de 14m bien installés et une belle pépinière menée avec passion par Guillaume JEGO le nouveau maître des lieux qui multiplie pour les passionnés ces merveilles de la nature qu’il présentera aux  Plantes en Fête de Kerplouz 2016 et aux suivantes.

laurisylve002 

 

laurisylve003

Le jardin LABOULAYE au village du Grand Cosquet

Marqués par la beauté des jardins côtiers de Normandie (Vastérival, bois des Moutiers) Véronique de Laboulaye et son mari voulaient trouver sur Belle Ile, qu’ils affectionnent particulièrement, un terrain vallonné proche de l’océan. Ils trouvent, en bout du village du Grand Cosquert un terrain qui domine de 50m le vallon de Pouldon arboré et en friche. Ils commencent le jardin en 1993, à une encablure de la côte sauvage dans le sud ouest de Belle-Ile-en-mer. Une fois créé l’espace autour de la maison, ils s’attaquent au parc et créent des chemins à flan de colline et découvrent un second vallon, celui dit du Bortinec d’où surgit une source éphémère.

laboulaye002

Qui dit eau, dit mares et la faune ainsi que la flore propices à ces lieux. Quatre étangs vont être creusés et quelques cascades aménagées. D'anciens murets délimitant des parcelles sont découverts, ils révèlent que ces espaces étaient autrefois cultivés . Des végétaux brise-vent sont plantés sur les coteaux et sur le plateau entre les deux vallons. Des sculptures sont mises en place. Un lavoir est retrouvé dans le fond de la vallée, révélant la vie du village autrefois. Dans une lande acquise au fil du temps, un labyrinthe végétal en ajoncs de 2500m² est tracé dans les ajoncs. Le défrichage et l’entretien sont permanents. La créativité de la propriétaire est sans limite.

laboulaye003

Elle fait construire un œuf géant en pierres glanées sur place par un maçon du pays, reconstruit des murets, plantes chaque année des dizaines d’arbres.

Arbres remarqués : Cyprès de Lambert, des saules Marsault, des Oliviers, Acacias, Mimosas, Pins parasol, d'Alep, maritimes, Chênes verts. Arbres fruitiers : Pommiers, Figuiers, Poiriers, Pruniers. Arbustes : Hortensias, Rhododendrons, Camélias, Pittosporums, Genêts, Céanothes, Ajoncs, Arbousiers, Viburnums, Cornouillers, Tamaris, Euonimus, Prunelliers. Plantes vivaces : Santolines, Rosiers (R. Adélaïde d’Orléans), Bruyères d’été et d’hiver, Cistes, Agapanthes, Erigeron, Asphodèles, Iris, Véronique, Romarin, Gunera, Darmera Peltata, nénuphars,… etc

Le jardin Laboulaye est un domaine de 6 hectares entre vergers, landes, fond de vallée humide aux espaces tantôt immenses, d’autrefois plus intimes où l’air, l’eau, le minéral, le végétal et la faune sont associés avec passion pour le plus grand bonheur des visiteurs.

laboulaye001

 

laboulaye004

La pièce maitresse du décor est une girouette élaborée à partir d’une feuille de métal par François GODEBSKI. Elle est activée par des vents supérieurs à 30 km/h.

Merci à Véronique de LABOULAYE pour son accueil chaleureux et le partage de sa passionante occupation.

 

L’EDEN DU VOYAGEUR - Michel DAMBLANT à SAUZON

eden001

Michel DAMBLANT nous accueil dans son jardin de 3 ares qu’il nomme l’Eden du voyageur, jardin d’un observateur de la nature passionné et passionnant. Après des études de biologie, il part bourlinguer sur les traces de Bougainville, Humboldt, Cook et fort de ses connaissance débutantes en botanique essaye de comprendre comment utiliser au mieux ce qu’il nomme » le meilleur usage du monde ». Le monde végétal est immense et chaque famille de plantes mérite que l’on s’y intéresse. Il nous enseigne les méthodes de reproduction de certaines plantes de son jardin, des stratégies adoptées par celles-ci, qui vont de l’exhibition à la parade nuptiale en s’aidant des insectes. Vous comprendrez que nous avons passé un moment inoubliable avec lui dans ce très beau jardin.

eden003

Il associe les plantes en grandes vagues multicolores et parfumées. Après cette visite mémorable, Michel ne va pas nous quitter puisqu’il nous propose de nous servir de guide sur le chemin côtier vers la pointe des Poulains. C’est donc parti pour un pique nique dans une petite crique puis visite de ce jardin infini qu’est la côte de Belle île en mer. Michel est le guide botaniste idéal pour les passionnés que nous sommes, il faut à la fois admirer chaque mètre de sentier et voir ou on met les pieds. Depuis peu, Michel a édité un livre « Découvrir Belle Ile par le sentier côtier » que je vous recommande puisque écrit avec la complicité de Yves Brien naturaliste créateur de la Laurisylve.

eden005

Mais qui est Michel Damblant ? Le mieux est de le laisser se présenter lui-même !
Né en 1951, j’ai eu la chance de parcourir le monde dès l’adolescence ; aller de France à Delhi en 2 CV dans les années 70 était chose courante. Mes quelques années d’études de biologie m’ont donné des bases de botanique fort utiles pour exercer le métier de paysagiste pendant douze ans. Entre-temps, j’ai bourlingué sur les traces d’illustres voyageurs pour tenter de comprendre quel pouvait être le « meilleur usage du monde ». Dans les années 2000, les voyages et les plantes m’ont permis de mettre en place des potagers pour des écoles du Sahara au Nord-Niger et Mali, ces jardins continuent à fournir un supplément de nourriture aux élèves de ces zones difficiles.

Mon jardin de Belle-Île en Mer regroupe les principales plantes découvertes par les grands explorateurs (Cook, Bougainville, Humboldt). Les visites de cet « Eden du voyageur » procurent les fonds pour le fonctionnement des jardins au Sahara. Les voyages, les expériences africaines et l’étude des plantes ont été la source d’inspiration de plusieurs livres illustrés de mes dessins.
Pastorale Touareg (2004) épuisé ; Mystère Songhoy (2006) ; Guide Mali (2009), édition Viatao
 ; Des Jardins au Sahara (2012) édition Géorama ;Le Tour du Monde dans son Jardin (2014) Géorama.

eden006


eden007

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Yannick DERRIEN