Le compost : quel bénéfice pour le jardin ?

Le compost : quel bénéfice pour le jardin ?
Notion de fertilité naturelle d’un sol

La fertilité naturelle d’un sol dépend de :
- ses propriétés physiques (structure, aération, rétention et circulation de l’eau),
- ses propriétés chimiques (dynamique des échanges de minéraux),
- ses propriétés biologiques (activité des micro-organismes, vers de terre et arthropodes).
La Matière Organique (MO) intervient sur ces quatre propriétés

- Elle augmente le taux d’agrégation et améliore la structure et l’aération (complexe argilo-humique).
- Elle augmente la rétention en eau en particulier sur les sols sableux.
- Elle augmente la teneur en éléments fertilisants par minéralisation.
- Elle augmente la vie microbienne en la nourrissant.
L’humus, c’est le garde-manger de la plante
Pourquoi apporter de la MO au sol via les composts ?

- Le sol transforme par l’action des micro-organismes et des vers de terre la matière organique en éléments minéraux, c’est la minéralisation.

- Cette perte représente chaque année environ 2 % du poids de MO des sols, soit environ 200 g de M.O./m²/an pour un sol ayant une teneur initiale en MO de 3 %.

- Les vertus de la MO sont multiples à l’inverse des engrais minéraux.

Conférence de Pierre-Yves Tourlière, des 4 Vaulx-Jardin à Corseul (22)