Persil

Petroselinum sativum Ombellifères Persil plat – persil frisé – Géant d’Italie – Frisé vert foncé parfumé.

Le nom vient du grec 'petroselinon' (ache du rocher). Riche en superstitions et légendes. Chez les grecs surtout médicinal et pour couronner les vainqueurs des jeux isthmiques ; pour d'autres peuples associé à la mort et, pour certains, se débarrasser d'un ennemi. Charlemagne en recommandait la culture. Le Grand Herbier du XV° siècle : « L'herbe aussi mise cuyte avec les viandes conforte la digestion et oste les ventosités du ventre ».

Herbacée bisannuelle à racine principale longue, fusiforme.

Tige pouvant atteindre 60cm, cylindrique, striée, rameuse au sommet. Les feuilles sont alternes, plates ou frisées, à lobes très découpés, divisées en folioles elles-mêmes divisées en lobes aigus. Les fleurs jaunâtres groupées en ombelles terminales.

Semis en terre riche en humus (faire tremper les graines une nuit avant semis), peu enterrées, lèvent très lentement, la récolte ne débute que 2 mois ½ après le semis, éclaircir, espacer de 20cm. Le persil repiqué ou planté ne résiste pas longtemps, il jaunit puis disparaît.

Semis à la mi-mai pour récolter en été, juillet pour récolte en automne. En hiver vous pourrez poursuivre la cueillette en couvrant les plants d'une cloche en plastique. Enlever les feuilles jaunies : favorise la repousse. Exposition : mi-ombre de préférence.

La première année les feuilles sont radicales, longuement pétiolées, vert foncé luisantes ; le limbe souvent triangulaire, très divisé. L'année suivante, la tige striée se termine par une ombelle de 8 à 16 rayons aux fleurs blanchâtres.

Ennemis : Ver du persil, nématodes, limaces, mouche de la carotte.

Compagnonnage : asperges, oignons, romarin et tomates.

Je suppose que tous vous avez eu l'occasion d'utiliser le persil, aussi je ne m'étendrai pas plus sur son utilisation culinaire. Sec, il n'a plus aucune saveur.

Stimulant, dépuratif et diurétique. Une feuille fraîche écrasée calme l'irritation des piqûres d'insectes.

Composants : C, B1, B2, B3, B5, B6, B9, E – Ca, citron, Cu, Fe, Na, F, Mg, Mn, P, K.

Extrait de la conférence de Michel Pornon.