Ciboulette

Allium schoenoprasum ou allium tuberosum – Ciboulette
Liliacée vivace.

Utilisée depuis plus de 2000 ans par les Chinois, introduite par les Grecs puis par les romains, probablement pour un usage culinaire. Au 16° siècle elle se trouvait dans tous les jardins d’Europe. Son nom vient du latin cepula : petit oignon.

Plante vivace au feuillage lisse et rond, le bout des feuilles porte des fleurs mauves arrondies en boules très décoratives. Rustique, à bulbes peu marqués sur pseudo rhizomes ; touffe en masse compacte de feuilles.

La ciboulette se sème à l’intérieur en mars ou l’extérieur en mai, les graines ont besoin de chaleur (20°) et lèvent en 10 ou 15 jours (levée souvent capricieuse) ; elle exige beaucoup de lumière, exposition au soleil, à la rigueur mi-ombre en sol riche, humide mais bien drainé.

Evitez les terreaux lourds et les arrosages trop fréquents.

Se cultive également en pot ou en bordure dans les plates-bandes. Si on laisse la formation des graines, elle se ressème d’elle-même. La ciboulette peut atteindre 30-40cm de haut, à la mise en terre espacer les plants de 15cm. Supprimez les fleurs mauves si vous désirez poursuivre la cueillette. Divisez la touffe tous les 4 à 5 ans.

Vous pouvez rempoter un plant et le garder à l’intérieur pour l’hiver.

Quelquefois apparition de rouille ou mildiou.

La ciboulette éloigne les doryphores, décourage les insectes grimpants aux arbres fruitiers. Voisine avec carotte et concombre.

Evitez de planter avec haricot à rame, pois ou fève.

La cueillette se fait en tout temps en coupant les feuilles à 4 cm du pied

La ciboulette peut être séchée mais perd de sa saveur. Elle se congèle bien si on la fait blanchir quelques secondes.

A consommer, crue de préférence, hachée avec salade, tomate, soupe, sauce...

extraits de la conférence de Michel Pornon.