Courtilières

La courtilière encore appelée taupe grillon ou jardinière est un grand insecte de 4 à 5 cm de long, aux pattes antérieures fouisseuses et aux pièces buccales volumineuses.
Elle a une existence essentiellement souterraine. De régime omnivore, elle consomme aussi bien des vers de terre, des larves d’insectes que des racines et divers organes végétaux souterrains. Elle se montre nuisible en sectionnant les racines ou en rongeant tubercules, bulbes etc. La courtilière creuse aussi des galeries profondes où elle accumule des réserves et où elle se réfugie le jour ainsi qu’en période hivernale.

L’insecte est prolifique ; la courtilière pond 200 à 300 œufs au cours de l’été dans une cavité du sol. Les larves déjà bien développées, mais seulement différentes des adultes par la taille, hivernent et redeviennent actives au début du printemps suivant. Elles terminent leur évolution à l’automne, mais ne s’accoupleront qu’au mois de juin. Le cycle dure 2 ans.

Lutte

- Piégeage : dans des sillons de 30 cm de largeur et de profondeur, séparés de 4 à 5 m. remplir sur 20 cm. de fumier et recouvrir de 10 cm de terre.

Les courtilières s’abritent dans le fumier et sont détruites en s’éparpillant par temps froid.

- Lutte chimique : par incorporation d’insecticides dans le sol ou en répartissant des appâts à la surface du sol lors de soirées chaudes, propices à des sorties nocturnes.

Maryvonne Decharme