Bore

Un oligo-élément nécessaire à la vie des plantes et plus particulièrement des arbres fruitiers


Le SOLUBOR, dont la matière active (anhydride borique), totalement soluble et immédiatement assimilable, remédie à la carence en bore de la plupart des sols de notre région.
En pulvérisation, il permet d’éviter ou à défaut d’arrêter et guérir les troubles de nutrition boratée chez les cultures sensibles.
Par exemple :
- pour les arbres fruitiers : défauts de fécondation, taches de sécheresse, liège, gravelle, malformation de fruits, nécroses de bourgeons et de rameaux
- pour la vigne : rougeot, plombage, millerandage,
- pour la luzerne et le colza : coulure…
- pour les choux, betteraves, céleris : pourriture du cœur…

Trois possibilités de traitement peuvent être envisagées : foliaires, au sol et sur bois

TRAITEMENTS FOLIAIRES

La préparation du liquide de pulvérisation s’effectue par remplissage à moitié du pulvérisateur d’eau, ajout du SOLUBOR puis en complétant le remplissage avec de l’eau.
Dosages et époques de traitement :
Poirier et pommier
- boutons dégagés -> 2,0 g/l d’eau *
- pleines fleurs à chute des pétales -> 1,5 g/l d’eau *
- nouaison -> 2,5 g/l d’eau *
- jeunes fruits si déficience importante (fin juillet – début août) -> 2,5 g/l d’eau
- chute des feuilles (début hiver) -> 10 g/l d’eau
Cerisier, pêcher et prunier
- ouverture des bourgeons à chute des pétales -> 2,5 g/l d’eau

- en pleine floraison pour la coulure du Bigarreau
- nouaison pour l’alternance du prunier d’Ente
Vigne
- grappes dégagées ou trois feuilles -> 2,5 g/l d’eau *
- floraison -> 2,0 g/l d’eau *
- véraison si déficience grave reconnue ou forte fructification -> 3,0 g/l d’eau.
Remarques :
(1)* Traitements d’assurance à appliquer en toutes conditions.
(2) Il est recommandé de traiter tôt le matin ou tard le soir afin de limiter l’évaporation.

TRAITEMENTS AU SOL

Le SOLUBOR peut parfaitement être appliqué simultanément avec d’autres produits : Engrais liquides, herbicides et insecticides pour sols.
La dose de 5 à 15 kg/ha doit être mêlée au volume de liquide à distribuer (de 300 à 400 l).
Par temps froid il est recommandé de préparer au préalable une solution concentrée de SOLUBOR à température normale.

JPEG - 3.5 ko

Pomme ‘Melrose’

TRAITEMENTS SUR BOIS

Chez plusieurs espèces fruitières il est recommandé – en particulier sur les pommiers de variété rouges américaines et sur poiriers - d’effectuer des traitements pendant le repos de la végétation sur bois nu, de préférence à l’automne sitôt la chute des feuilles.
Ce traitement, à une concentration de1 kg/hl de SOLUBOR, peut être réalisé avec profit conjointement aux pulvérisations cupriques. Il est à noter que les affections bactériennes des rosacées fruitières se rencontrent fréquemment sur les arbres déficients en bore.
Remarques :
SOLUBOR, miscible à l’eau et aux engrais liquides, doit être mis en solution avec un minimum de 50 litres de liquide par kilo de produit.
En cas de mélange avec des herbicides ou d’autres produits chimiques, demander la liste des compatibilités à votre conseiller agricole.
Ne pas dépasser la dose maximale de 19 kg de SOLUBOR par hectare et par an.

DOSES D’EMPLOI INDICATIVES  
Principales cultures En kg de Solubor par ha  
  Minimale Maximale
Betteraves 10 19
Colza 5 12
Tournesol 5 7
Luzerne 5 19
Maïs 2,5 5
Pommier, poirier 7 12
Vigne 10 19
Les valeurs indiquées ci-dessus correspondent aux quantités annuelles pouvant être apportées au sol ou en pulvérisation  

 JPEG - 18.9 ko

Poire ‘Comtesse de Paris’

conférence de Michel Le Pottier